Les EI tirent l’essentiel de leurs revenus de leurs activités économiques. Convaincue que l’insertion dans la société passe avant tout par l’insertion dans la vie économique, l’entreprise d’insertion s’inspire du mileu de l’entreprise « classique » avec ses obligations, certains impératifs pour proposer à des personnes très éloignées de l’emploi, souvent peu ou pas qualifiées, pour beaucoup en situation de marginalisation ou d’exclusion, un véritable emploi avec un statut de salarié (CDDI de 24 mois maximum). Les EI s’engagent auprès des salariés en insertion à les encadrer, les accompagner et les former pour les amener à retrouver leur place dans la société.

Les CDDI durent 4 mois minimum et peuvent être renouvelés pendant deux ans.

L’accompagnement est individualisé visant l’autonomie de la personne, elle procède à l’élaboration d’un projet professionnel, d’ateliers mis en place au sein de Propulse, et de formations externes visant à les professionnaliser.